Surveillance de la pression des pneumatiques

Surveillance de la pression des pneumatiques

Surveillance directe et indirecte de la pression des pneumatiques

Selon la législation, un système ou capteur de pression des pneumatiques peut être direct ou indirect. Dans la pratique, la plupart des équipementiers ont décidé d'intégrer des SSPP dans leurs nouveaux modèles de pneus. Physiquement, un SSPP utilise un transducteur de pression et de température qui est normalement soit monté sur le corps de valve, soit maintenu par une bande sur la roue, et qui transmet en temps réel les informations sur la pression des pneus au conducteur du véhicule, soit via un afficheur tableau de bord, soit via un témoin.

Ces capteurs sont fabriqués par des sociétés d'envergure internationale telles que Pacific, Schrader, Continental, ex-VDO Siemens et Huf, ex-Beru. Il n'existe pas de norme technique commune (physique, électrique ou logicielle) pour les capteurs. Il existe donc une multitude de modèles de capteurs conçus par les équipementiers et les fournisseurs.

Les équipementiers ont fait d'importants efforts pour monter les capteurs en usine afin qu'ils soient correctement orientés lors de leur fixation et afin qu'ils soient correctement serrés à l'aide d'une clé dynamométrique, le but étant qu'ils soient parfaitement ajustés et le restent. Toutefois, ce modus operandi n'a pas encore été adopté dans le secteur de l'entretien des capteurs de rechange pour SSPP. Les équipementiers réalisent également de nombreux tests électriques sur les SSPP qui n'ont pas encore été mis en œuvre sur le marché des pièces de rechange. Ils s'assurent ainsi que les systèmes sont correctement configurés avant que le véhicule ne quitte les locaux du revendeur de pneus ou l'atelier de montage de pneus.

Fréquence de surveillance de la pression des pneumatiques

Les capteurs transmettent également des données à ultra-haute fréquence, telles que leur identifiant de capteur unique, la température, la pression, l'autonomie de la pile (le cas échéant) et d'autres informations utiles au diagnostic. Ces données sont envoyées au calculateur moteur ou à un récepteur spécifique monté sur le véhicule. Les véhicules dotés d'afficheurs graphiques indiquant l'emplacement des capteurs peuvent ensuite identifier sur quelle roue il y a un problème.

La transmission à ultra-haute fréquence peut se faire à intervalles périodiques pendant que le véhicule se déplace, immédiatement et en continu en cas de sous-pression; elle peut également être "forcée" par un outil pour SSPP. L'outil pour SSPP sert à forcer le capteur à transmettre un signal s'il subit un entretien et donc pendant qu'il est à l'état stationnaire.

Les différentes technologies électriques mises en œuvre dans les capteurs sont : l'activation à basse fréquence par transmission à onde continue et à onde modulée à 125 KHz (ou 309 KHz). Certains capteurs requièrent un changement forcé de pression pour s'activer. Il existe d'importantes différences de niveaux et de tolérances de puissance d'activation à basse fréquence. La plupart des capteurs comportent différents modes (mode test, mode utilisation en usine, mode transport/stockage, mode conduite, etc.). Tous s'activent selon des modèles de datagrammes basse fréquence différents.

L'activation du SSPP déclenche une réponse à ultra-haute fréquence pouvant différer selon la marque, le modèle, l'année du véhicule et le type de capteur. Il peut y avoir des différences non négligeables au niveau du contenu transmis par les capteurs selon les fabricants et selon la marque, le modèle et l'année des véhicules.

La fréquence (315 MHz, 433 MHz, etc), la modulation (par modulation d'amplitude, par modulation de fréquence), le protocole de communication (Manchester, modulation d'impulsions en durée), le niveau de puissance (puissance faible pour le Japon et d'autres pays asiatiques) ne sont que quelques exemples de différences de sortie à UHF. Vous trouverez des informations spécifiques sur la surveillance de la pression des pneumatiques d'origine pour les voitures asiatiques, américaines et européennes sur le site Web Centre d'assistance des outils Bartec.

Les outils Bartec savent lire tous les capteurs d'origine homologués connus, et ce dans toutes leurs versions connues. Tous les SSPP que nous avons mis en place et testés dans les usines d'assemblage de roues et de pneus ainsi que dans les usines automobiles du monde entier témoignent de notre leadership à long terme sur le marché et de la fiabilité absolue de nos logiciels.

En ce qui concerne les dates d'introduction des SSPP, un calendrier s'étalant sur deux ans a été mis en place à partir du 1er novembre 2012. L'article 13.1 à 13.4 du texte adopté stipule que tous les véhicules "homologués" après cette date doivent être dotés d'un système de surveillance de la pression des pneumatiques. En outre, après le 1er novembre 2014, tous les véhicules nouvellement immatriculés devront être dotés d'un système de SPP.

Unit 9 | Redbrook Business Park | Wilthorpe Road | Redbrook | Barnsley | S75 1JN | United Kingdom

Appelez-nous +44 (0)1226 770581
sales@bartecautoid.com

Company Number: 02719701
VAT Number: 590 8225 27

ISO 9001 & ISO/IEC 27001