Législation relative aux SSPP

Législation relative aux SSPP

La législation européenne relative aux systèmes de surveillance de la pression des pneumatiques

Le 10 mars 2009, le Parlement européen de Strasbourg a officiellement ratifié une proposition de directive de la Commission visant à simplifier et à modifier l'homologation des véhicules à moteur en Europe.

Dans le même temps, cette proposition introduit une série de mesures imposant l'adoption obligatoire de certaines technologies existantes ayant fait leurs preuves, dont l'adoption de systèmes de surveillance de la pression des pneumatiques (et de correcteurs électroniques de trajectoire).

En ce qui concerne les dates d'introduction et les spécifications techniques des SSPP, cette obligation exige officiellement (voir l'article 9.2 du texte adopté) que :

"les véhicules de catégorie M1 soient équipés d'un système précis de surveillance de la pression des pneumatiques capable, le cas échéant, de transmettre au conducteur un avertissement dans l'habitacle de la voiture en cas de diminution de la pression de l'un des pneus, et ce aux fins d'optimiser la consommation de carburant et la sécurité sur la chaussée. À cette fin, des limites appropriées s'appliquant aux spécifications techniques seront définies. Elles prévoiront par ailleurs une approche technologiquement neutre et économique du développement de systèmes précis de surveillance de la pression des pneumatiques.

En ce qui concerne les dates d'introduction des SSPP, un calendrier s'étalant sur deux ans a été mis en place à partir du 1er novembre 2012. L'article 13.1 à 13.4 du texte adopté stipule que tous les véhicules "homologués" après cette date doivent être dotés d'un système de surveillance de la pression des pneumatiques. En outre, après le 1er novembre 2014, tous les  véhicules nouvellement immatriculés devront être dotés d'un système de surveillance de la pression des pneumatiques.

La législation américaine relative aux systèmes de surveillance de la pression des pneumatiques

Législation relative aux SSPP - En 2000, le Président Clinton signait la première version du TREAD Act, qui imposait la mise en place de systèmes d'alerte de la pression des pneumatiques sur les voitures de l'année-modèle 2004.

Cela concernait tous les véhicules de transport de personnes et les véhicules utilitaires légers ayant un PTAC inférieur ou égal à 4535 kg. Les termes de cette résolution ont fait l'objet d'un débat jusqu'en 2005, date à laquelle la résolution définitive a été adoptée, le 8 avril 2005.

La NHTSA, l'agence américaine en charge de la sécurité routière, stipulait que pour 2008, toutes les voitures américaines nouvellement produites ou importées devraient être dotées de systèmes de surveillance de la pression des pneumatiques, dont la plupart utilisent des capteurs "directs" soit intégrés au corps de valve soit maintenus par une bande sur la roue.

Ces capteurs transmettent leur identifiant, leur pression, leur température et d'autres données au calculateur moteur du véhicule. La législation définit les témoins prévus au tableau de bord qui avertissent le conducteur lorsqu'un pneu est dégonflé ou présente une fuite.

Tous les véhicules décrits dans cette résolution, construits ou vendus aux États-Unis, doivent donc être dotés d'un système de surveillance de la pression des pneumatiques depuis l'année-modèle 2008. Pour notre site nord-américain Bartec USA, cette résolution impliquait une tâche de grande ampleur au niveau des systèmes industriels et du marché de la rechange. Cela signifiait que chaque fois qu'il fallait intervertir des pneus, remplacer un capteur défectueux, monter des Pneus hiver ou monter des roues customisées, il fallait reprogrammer le calculateur moteur avec le nouvel identifiant et la position des pneus sur le véhicule. Résultat : une brusque augmentation de la demande en produits Bartec Auto ID.

Le calendrier d'entrée en vigueur progressive pour les véhicules neufs était le suivant :

  • 20 % de véhicules conformes pour l'année-modèle 2006
  • 70 % de véhicules conformes pour l'année-modèle 2007 (au 1er septembre 2006)
  • 100 % de véhicules conformes pour l'année-modèle 2008 (au 1er septembre 2007)

Dans le reste du monde, Bartec Auto ID a mis en œuvre des systèmes dédiés aux constructeurs automobiles produisant des voitures destinées au marché américain et à certains marchés intérieurs. Partout dans le monde, la législation sur les SSPP fait actuellement l'objet de pourparlers. Le groupe Bartec Auto ID est bien placé pour rester le leader mondial des technologies pour SSPP.

Bartec Auto ID est le leader mondial desTPMS(systèmes de surveillance de la pression des pneumatiques). Depuis 1998, Bartec Auto ID a installé des systèmes de lecture et de test de SSPP dans plus de 70 usines de constructeurs automobiles du monde entier. Ces installations en usine expliquent pourquoi nos outils destinés aux revendeurs de SSPP devancent toujours ceux de nos concurrents et pourquoi nos technologies ont toujours une longueur d'avance sur le marché.

Bartec Auto ID configure le calculateur moteur et le teste ensuite en usine : c'est la raison pour laquelle nos technologies sont les plus performantes du marché de la rechange. Vous pourrez facilement reprogrammer et mettre à jour les outils pour SSPP par le biais du site Web d'assistance, où vous trouverez dès à présent les outils pour SSPP qui fonctionnent avec les capteurs pour SSPP de l'année-modèle 2014.

Unit 9 | Redbrook Business Park | Wilthorpe Road | Redbrook | Barnsley | S75 1JN | United Kingdom

Appelez-nous +44 (0)1226 770581
sales@bartecautoid.com

Company Number: 02719701
VAT Number: 590 8225 27

ISO 9001 & ISO/IEC 27001